Organisation

Ma crise d’organisationite : le Bullet Journal

J’entend souvent « Le Bullet journal c’est pas pour moi, je ne sais pas dessiner/je n’ai pas le temps/je ne suis pas un•e artiste. » J’ai donc bien envie de te parler de mes carnets à moi, des carnets de listes à la Flylady en passant par ma découverte du Bullet Lournal jusqu’à aujourd’hui. Je ne les ai pas tous gardés, mais j’en ai 1 exemplaire pour chaque « période » dans mon évolution.

J’ai découvert la méthode Flylady autour de 2010, et j’ai donc comméncé à me faire des « carnets de listes et de routines ».

 

J’ai pris un vieux carnet qui traînait, celui-là appartenait à mon grand-père, c’est dire (oui j’ai passé une période ou je récupérais tout et gardais tout ce qui « peut servir« )

DESSIN EMMA 2010

Comme tu vois, je n’ai même pas pris le temps de m’appliquer : à cette époque j’avais une fille de 2 ans et une fille de 6 ans, d’ailleurs elles ont dessiné dedans pour faire comme maman.

C’est simple, c’est pratique, c’est moche mais on s’en fout, ça atteint son objectif : m’aider à organiser un peu mieux le chaos qui régnait dans ma vie à ce moment là.

Au fur et à mesure que j’avançais sur le chemin de l’organisation, j’ai eu envie de me prendre des carnets plus jolis et de mettre de la couleur dans tout ça. Pour la forme, je restais sur de l’essentiel : listes, ratures, basta !

 

Je me suis de plus en plus autorisée à me faire plaisir (les carnets et les stylos sont une passion dévorante, parmi d’autres passions cheloues, hein, tu commences à me connaître), et je me suis acheté un carnet rose fluo et un stylo 4 couleurs pastels, youhou ! J’ai continué à faire simple pour la forme, mais à m’appliquer un peu plus, utiliser des petites cases à cocher, fabriquer des intercalaires…

 

De carnets en carnets, j’ai commencé à regarder des vidéos, à suivre des comptes instagram, à lire des articles… Et seulement là, j’ai découvert que l’on pouvait mixer avec de l’Art Journaling (ben oui, on fait ce qu’on veut en fait !) et en profiter pour travailler un peu le dessin, la peinture, le scrapbooking…C’était un super moyen pour moi de prendre un peu de temps pour dessiner et pour travailler mon écriture, moi qui ne prenais le temps de rien. J’ai même redecouvert ma passion d’adolescente pour la calligraphie (t’as vu, encore une passion cheloue, et on parle de quand j’avais 16 ans en plus #nerd)

Petit à petit mon bullet journal est devenu de plus en plus coloré, soigné. PARCE QUE CA ME FAIT PLAISIR. J’aime avoir cette petite bulle organisée et jolie pour tenter de dompter le chaos ambiant.

filofax 2016

Je me suis même tapé un plaisir en tentant le Bujo dans un Filofax !

Lecturm 1917 Emeraude

Puis, l’année dernière, je me suis offert le Graal de la bujeteuse, l’unique, le vrai, le magnifique Leuchturm 1917, émeraude. Il coûte 14€95, un prix que je ne me permettais pas de mettre dans un simple cahier, avant.

C’était un grand pas pour moi, et quand j’y pense, il fait partie des premiers vrais investissements que j’ai commencé à faire sur moi-même. Et depuis je m’éclate, en plus d’avoir appris à (presque !) masteriser l’organisation.

Le Bullet Journal est donc un journal d’organisation personnalisé, que l’on crée soi-même à partir d’un carnet vierge, de préférence aux pages numérotées, mais ça tu peux le faire toi-même. Tu as besoin d’un cahier, un crayon et c’est tout. Pour bien t’expliquer le fonctionnement de base, voilà le lien de l’article du créateur du système du Bullet Journal, Ryder Carroll, qui est en anglais. Si tu veux des infos en français, je te conseille vivement le blog de PoWa, non seulement tu y trouveras tout ce qu’il faut pour démarrer efficacement, mais aussi plein d’idées de pages à ajouter à ton journal pour travailler ton développement personnel, pour moi c’est la Papesse du bujo français. Tu peux même trouver ses bons conseils dans ta librairie préférée ou encore par là, , et aussi ici.

semaine verticale jolie

Tu peux faire des listes, intégrer tes rdv, organiser ta semaine, ton mois, ton année, faire des collections et noter chaque livre que tu as lu, chaque série ou chaque film, garder la trace de ton sommeil, de la météo, de ton cycle menstruel, de ton programme de sport, ton humeur, ou de n’importe quelle habitude que tu souhaites prendre. Rien n’est obligatoire, le Bullet Journal en vrai, c’est TON BuJo. Tu mets dedans ce qui t’es utile, ce qui t’interresse. Tu dessines dedans si tu veux. Tu fais des collages dedans si tu veux. Tu mets des photos dedans si tu veux. Il y a plein de personnes sur le net qui partagent leur Bujo minimaliste comme ça, ou comme ça.

Comme tu vois le principe de base du Bullet Journal c’est « Fais ce que tu veux » (pas « passes y 1h par jour et fait des trucs magnifiques dedans). Ce système m’est devenu indispensable car j’y range toutes mes idées. Tout ce qui tourne dans ma tête, je le pose dedans, je peux donc l’oublier et c’est pas grave, car quand c’est le moment je retrouve l’information dans mon 2ème cerveau indexé et numéroté. Je peux tester des choses, changer d’avis, l’oublier pendant 2 mois, et une fois fini, il devient un chouette souvenir de la période écoulé. Même plein de ratures, même tout moche (je t’assure que si j’ai gardé mes vieux carnets, c’est pour le souvenir, parce que je n’imaginais pas une seconde les montrer à qui que ce soit).

juin 2018.jpg

J’espère t’avoir montré que ça peut valoir le coup de tester, et surtout qu’on a ni besoin de se sentir l’âme d’un artiste, ni d’avoir du temps à perdre ou d’être doué en quoi que ce soit pour se lancer dans l’organisation bujuesque. On n’est pas obligé de faire du beau tout bien décoré pour poser son organisation sur du papier.

 

 
Les liens Amazon proposés dans mes contenus sont des liens affiliés, ce qui veut dire que si tu achètes avec mon lien, je toucherai une petite commission sans que cela ne change le prix pour toi 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s