développement personnel, Lettre Multipossible

J’ai le moral dans les chaussettes

Aujourd’hui je ne vais pas bien.

 

C’est pas un truc facile à exprimer : tu peux dire que tu es en colère, ou fatigué, mais dire que tu as le moral dans les chaussettes c’est toujours plus ou moins tabou.

 

On va te répondre « bouge-toi y’a que ça a faire ».

 

« Ça va passer » .

 

Ce genre de trucs qui veulent dire « J’ai pas vraiment envie de savoir, fais comme si tout allait bien et puis voilà tout ».

 

Sauf que dans ma longue expérience de moral dans les chaussettes (4 dépressions au compteur, on est même plus dans les chaussettes à ce niveau là), pas une fois « me bouger le cul » aura eu un effet quelconque.

 

D’abord parce que parfois j’avais si peu d’énergie que je n’étais plus capable de rien, même pas de mouvoir mon postérieur.

 

Ensuite parce que se bouger ça veut tout et rien dire : on fait quoi ? on commence par quoi ? Et quand le problème c’est justement qu’on ne se sent plus capable de rien ?

 

Non, ce que j’ai appris de ces période de ma vie c’est que pour se sentir mieux il faut d’abord accueillir son émotion, la reconnaître : aujourd’hui ça ne va pas, point.

 

Ça veut dire prendre le temps de penser à ce qui fait qu’on se sent mal, pas pour chercher à résoudre le problème mais déjà juste pour le comprendre.

 

Ça veut dire prendre le temps de faire des petites choses qui nous font du bien : de la musique, un bon bouquin, un coup de fil amical, un thé bien chaud… de toutes petites choses qui enclenchent naturellement un mieux être.

 

Je ne suis pas en train de te dire qu’on guérit de la dépression en se faisant un thé.

 

Juste que de petites choses peuvent vraiment t’aider à aller mieux quand tes émotions font de la chute libre.

 

Des petites choses que toi seul.e peut faire pour toi, des choses simples et réconfortantes, pour t’aider à vivre pleinement ce que tu ressens, prendre du recul pour y voir plus clair.

 

Aujourd’hui, j’aimerais que tu me dises toutes ces petites choses qui te font du bien au quotidien, en répondant à ce mail.

 

Si tu sais ce qui te fais du bien, ce sera plus facile d’y penser quand tu auras le moral dans les chaussettes.

 

Tu peux même te faire une liste dans ton Bullet journal ou ton agenda.

 

Un genre de « Kit d’urgence quand ça va pas ».

 

On vit tou.te.s ce genre de moments, et quand on est hypersensibles on les vit très fort, alors avoir un plan, un kit self care, ça peut complètement changer la donne.

 

Moi je vais me faire un thé, prendre mon carnet et écrire. Et rien que d’y penser, je me sens déjà mieux.

 

A demain,

With Love & Light

Carole

 

TU AS AIMÉ CET ARTICLE ?

J’envoie un email comme ça chaque matin aux abonnés de la Lettre Multipossible. C’est gratuit.

Clique pour recevoir le prochain : http://bit.ly/LaLettreMultipossible

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s