Défi tri

S’alléger pour mieux avancer

On a souvent du mal à s’y mettre : trier, c’est LE truc qu’on va repousser en permanence (oui, toi, la pile de papiers sur mon bureau, et toi, l’étagère entière de “on ne sait jamais” dans ma penderie…).

C’est une réalité, dans notre société d’abondance, notre problème principal c’est bien souvent de crouler sous le trop plein, et on ne s’en rend même plus compte.

Pourquoi c’est si difficile ? Et pourquoi c’est important ?

Nos objets, c’est une partie de nous. On a appris à se définir par un style vestimentaire, une déco, une voiture… On charge ainsi nos possessions de nous définir.

Nos objets portent aussi notre mémoire : les photos, bien sur, mais aussi ce vase offert en cadeau par notre chère mamie, ou ce livre qu’on a jamais lu mais qui, quelque part, définit ce qu’on aurait voulu être ou faire à un moment T (coucou mon dictionnaire de catalan ! Et non, je n’ai plus jamais appris le catalan après la fac, étonnant ?)

C’est comme ça qu’on se retrouve avec une moyenne de 2 000 objets en notre possession, contre 200 au début du siècle…Et donc, cette quantité phénoménale d’objets qui nous entoure, chargés d’émotions, de souvenirs, d’espoir, finit par nous posséder.

Compte le nombre d’heures que tu as passé à faire les magasins, choisir tes objets puis le temps que tu passes à les ranger et à les nettoyer. Pour parfois (souvent) ne jamais t’en servir.

Combien de personnes possèdent un garage dans lequel la voiture ne rentre pas ? des placards qui débordent et dans lesquels tu ne retrouve plus rien?

C’est là que le tri prend toute son importance.

Instaurer un tri régulier dans ses affaires, c’est travailler à son développement personnel : c’est apprendre à faire le deuil de certaines choses et s’en séparer, apprendre à choisir ce qui entre chez soi pour ne plus s’encombrer, apprendre à choisir de se définir ailleurs que dans ce que l’on possède, choisir de passer du temps à vivre plutôt qu’à faire le ménage et les magasins.

C’est choisir de ne plus subir nos possessions, et donc un premier pas qui nous apprend à choisir de ne plus subir nos vies.

Et toi, tu tries chez toi ?

Si tu as envie de faire le tri, mais que tu ne sais pas comment t’y prendre ou par quoi commencer, va faire un tour du côté du groupe Facebook du Défi tri https://www.facebook.com/groups/defitri/

Avec mes partenaires de choc Fleur Meyer, de la chaîne Lost in transition, et Eliette Barrier, Home Organizer et consultante konmari, nous vous proposons un défi chaque lundi, pour vous aider à avancer à petit pas, et un défi tri challenge d’une semaine par saison pour vous donner l’impulsion d’un plus gros tri, voire d’une « konmarisation » totale, en fonction de vos besoins.

Car le défi tri, c’est d’abord prendre conscience de nos fonctionnement à travers le tri, de se libérer d’habitudes qui ne nous conviennent plus, de se faciliter la vie au quotidien et de s’alléger pour mieux avancer.

On se retrouve là bas ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s