développement personnel, Lettre Multipossible

Ce crapaud que je ne saurais manger

Manger le crapaud, en langage dev-pero, ça veut dire commencer chaque journée par le plus gros morceau, le truc que tu repousses le plus. C’est ça, ton crapaud à avaler, et l’idée c’est de s’en débarrasser tout de suite au début de chaque journée.  

C’est une super technique pour dépasser un blocage : le plus souvent, si on bloque sur quoi que ce soit, c’est notre peur qui parle.

Et si tu repousse quelque chose qui te semble important depuis trop longtemps, il y a des chances que la peur soit aussi derrière tout ça.

D’abord, il faut identifier ta peur : qu’est ce qui m’effraie tant ? Qu’est-ce qui peut arriver de pire ? On observe ce qui se passe en nous.

J’avais peur de partir, de me retrouver seule avec moi même, de m’enlever toutes les excuses que je me donne à moi même pour repousser ce qui est important pour moi, parce que j’ai peur. J’ai peur de réussir, de m’exposer, d’être vulnérable. J’ai peur d’échouer, d’être ridicule, de ne pas être à la hauteur.

Je suis allée fouiller dans ces peurs sans relâche depuis que je les ai identifiées, et petit à petit ça devient plus facile de prendre des décisions et d’avancer.

Je découpe chaque but que je me fixe (ici,  créer le contenu que j’ai dans la tête et finir de produire celui qui est encore en petits morceaux dans mon disque dur ) en petites actions simples :

  • partir en retraite productive
  • réserver la maison
  • préparer mes affaires
  • faire la route
  • m’installer
  • écrire
  • lister ce que je veux faire
  • attaquer le premier item de la liste
  • commencer chaque jour par le plus difficile pour moi, celui que j’ai envie de repousser, et avancer dans la liste du plus difficile au plus facile
  • cocher tous les items de ma liste (ben oui c’est satisfaisant de cocher)

Découpe cet objectif qui te fais si peur en petites actions simples, et chaque jour commence par là.

N’arrête pas tant que c’est pas terminé.

Ensuite commence ta journée : tu te sens plus léger.e, plus énergique, plus fier.e de toi parce que tu as commencé par le plus dur pour toi.

Même si tu ne fais rien d’autre, même si tu te laisse déborder par le quotidien ensuite, tu sera content.e de toi à la fin du jour. Tu auras avancé.

Si tu as peu de temps et d’énergie, découpe des tout petits bouts. Chaque pas, si petit soit il, compte. 

J’ai attaqué ma liste, et je peux te dire que je me sens super bien. D’autant plus que j’ai déjà expérimenté ce cercle vertueux là, et je SAIS que ça marche de ouf. 

Alors, c’est quoi ton crapaud à toi en ce moment ?

Pour aller plus loin sur la méthode du manger de crapaud, tu peux aller lire Avalez le crapaud ! ( Eat that frog ) de Brian Tracy : https://amzn.to/2B4rSeR

A demain,
With Love & Light

Carole

TU AS AIMÉ CET ARTICLE ?J’envoie un email comme ça chaque matin aux abonnés de la Lettre Multipossible. C’est gratuit.

Clique pour recevoir le prochain : http://bit.ly/LaLettreMultipossible

Pour recevoir la Lettre sur Messenger : https://m.me/caroleamelin

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s